denkyeminstitute

The Denkyem Interview

 

Et si on commençait par les présentations ?

Je suis Joel Kouadio, Ivoirien. J’ai fait mes classes secondaires au Lycée Scientifique de Yamoussoukro et je suis titulaire d’un diplôme d’Ingénieur de conception des Travaux Publics (ENSI) de l’Ecole Supérieure des Travaux Publics, partie intégrante de l’INPHB. Je détiens également le « Certified Associate Project Management » (CAPM) octroyé par le Project Management Institute (PMI). J’ai pratiquement 4 ans d’expérience dans le domaine des infrastructures et de l’environnement. Après avoir fait un tour à la Banque Mondiale à Dakar au Sénégal, j’ai rejoint depuis fin 2019, PFO AFRICA CI à Abidjan.

 

Tu as rejoint l’aventure Denkyem dès le début. Qu’est-ce qui t’a motivé ?

Ma motivation se retrouve pleinement dans le crédo de Denkyem Institute : Think. Act. React. L’idée de se retrouver dans un groupe de jeunes d’horizons divers avec des profils variés dont l’idée générale est de participer activement aux propositions de stratégies et de politiques, demeure une aubaine. J’ai donc décidé de faire partie de ce bateau de jeunes concitoyens prêts à être forces de proposition. C’est une opportunité pour à la fois mieux faire comprendre à la population les actions gouvernementales et impliquer plus de jeunes sur ces questions.  Aussi, les actions sur le terrain au-delà de la rédaction d’articles à travers le Denkyem TgM Encounter et des projets à venir, ont renforcé ma volonté de faire partie de ce Think Tank.

C’est donc une initiative à saluer que je recommande vivement aux jeunes et que j’invite à rejoindre.

En plus de Denkyem, tu es également membre d’une autre association, Green Ivory. Peux-tu nous en dire un peu plus sur cet engagement ?

Green Ivory est une ONG présente depuis 2017 en Cote d’Ivoire et qui intervient sur les sujets liés à la protection de l’environnement, l’amélioration du cadre de vie de la population et à la sensibilisation des ivoiriens sur les impacts de leurs actes sur l’environnement, en partageant toutes les alternatives de l’écocitoyenneté.

J’y interviens en tant que Program Manager avec comme responsabilité la définition, la coordination et la gestion de l’ensemble des projets répondant aux objectifs mentionnés ci-dessus. Notre dernier projet demeure « Les Sentiers Verts » (Phase pilote) et dont la phase globale est en cours d’élaboration. L’objectif est d’optimiser l’engagement de 1000 jeunes à travers le renforcement de leur compréhension et de leur capacité d’actions face aux défis climatiques, jusqu’en 2025, en Côte d’Ivoire.

 

 

Félicitations pour ta récente sélection en tant que Mandela Washington Fellow 2022 (YALI 2022). Pourquoi avoir postulé à ce programme en particulier et en quoi consiste-t-il? Comment s’est déroulé le processus de sélection ?

Merci de me donner l’opportunité d’en parler. D’abord, l’Initiative pour les jeunes leaders africains (YALI) est une initiative phare du gouvernement des États-Unis, lancée par l’ancien Président des Etats-Unis, Barack Obama, pour investir dans la prochaine génération de leaders africains. Le YALI a trois principales composantes que sont le Mandela Washington Fellowship, les Centres régionaux de leadership et le YALI Network. Le Mandela Washington Fellowship (MWF) est le programme phare du YALI et permet à 700 jeunes leaders de tous les pays d’Afrique subsaharienne de se rendre aux Etats-Unis chaque année pour 6 semaines afin de renforcer leurs compétences en leadership et leurs réseaux pour accélérer leur carrière, renforcer la gouvernance démocratique, stimuler la croissance économique et la prospérité, et améliorer la paix et la sécurité en Afrique.

La sélection pour le programme ouvre généralement en Août et se fait en deux phases majeures : Le remplissage d’un formulaire en ligne comprenant six (6) essais obligatoires suivi par les phases d’interview pour les meilleurs profils retenus après lecture des essais par un comité indépendant. Si vous passez ces deux étapes, vous êtes alors retenus pour le programme.  Le processus de sélection se fait obligatoirement en anglais.

Alors, pourquoi ai-je postulé ? De par mon engagement à développer chez les jeunes une meilleure connaissance et compréhension des actions pour un meilleur développement d’infrastructures de qualité et durables en Côte d’Ivoire, et étant convaincu que la jeunesse a tous les moyens pour contribuer au développement du pays, j’ai décidé d’appliquer à ce prestigieux programme.

Ce programme me permettra, premièrement, d’être en contact avec des praticiens du domaine du management public d’universités de renom et d’en apprendre davantage sur leurs cultures et leurs stratégies dans le secteur du management public. Deuxièmement, la diversité de la cohorte permettra des échanges bénéfiques par la découverte des approches de la gestion publique dans les autres pays et l’opportunité de partager mon expérience ivoirienne.

Nous sommes 15 Ivoiriens sélectionnés pour ce programme et je serai à Wayne State University en Juin 2022 , à Detroit dans le Michigan, pour un fellowship sur le Leadership in Public Management.

Les compétences et les connaissances acquises dans le cadre du programme seront indispensables dans mon activité professionnelle et dans mes activités de volontariat à travers une meilleure compréhension de la gouvernance, de l’évaluation, de la finance et des politiques publiques.

 

Comment te projettes-tu dans les 5 années à venir ?

L’objectif global pour les cinq (5) prochaines années est de faire évoluer ma stratégie et pouvoir engager le maximum de personnes dans ma lutte pour une jeunesse orientée développement durable. A travers ma Newsletter sur le développement des infrastructures, mon implication dans Denkyem Institute et Green Ivory, je compte impacter 3000 jeunes sur la compréhension des actions de développement des infrastructures et faciliter notre implication dans les prises de décision.

 

Un mot de fin ?

La jeunesse est motivée pour participer au développement de notre pays et je pense que l’Etat nous observe de près dans nos démarches. Ne relâchons pas et continuons à travailler pour montrer le meilleur de nous. A travers Denkyem Institute et Green Ivory, nous l’avons compris et les actions que nous menons en sont la preuve. Ça reste un plaisir de pouvoir être au cœur de ces différentes initiatives et je profite pour inviter les jeunes à nous rejoindre dans l’aventure.

 

Merci de t’être prêté au jeu !

 

2 comments on “The Denkyem Interview – Joel Kouadio

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.